Menu
imgClient Julie Nowak-Ton
Psychologue diplomée Inscrite au registre national des professionnels de santé
Numéro ADELI : 679311936
HORAIRES
Lun : 13h à 21h
Mar : 9h à 21h
Mer : 13h à 21h
Jeu : 9h à 21h
Ven : 13h à 21h
Sam : 9h à 12h
Contactez-moi
Julie Nowak-Ton
Psychologue à domicile

Anxiété - Psychologue à domicile dans le Bas-Rhin

Les troubles anxieux constituent un trouble mental qui se manifeste par des sentiments d'anxiété, d'inquiétude ou de crainte excessifs et difficiles à gérer. Une anxiété ponctuelle est normale, mais quand elle est persistante, elle affecte votre qualité de vie. Dans ce cas, il est conseillé de consulter un psychologue pour assurer votre traitement.
Julie Nowak-Ton pratique la méthode EFT et consulte dans le cadre d’anxiété. Elle exerce sur rendez-vous, à domicile, dans tout le Bas-Rhin (Strasbourg, Obernai, Haguenau, Truchtersheim, Saverne…). Vous pouvez prendre contact avec elle pour une consultation de 13 heure à 21 heure les lundis, mercredis et vendredis, de 9 heure à 21 heure, les mardis et jeudis ainsi que le samedi de 9h à 12h.

Quand l’anxiété va trop loin : le trouble anxieux généralisée


Quand l’anxiété va trop loin : le trouble anxieux généralisée

L’anxiété est une émotion normale dont tout le monde fait l’expérience. Elle est définie comme étant l’anticipation d’une situation négative à venir, comme un problème ou un danger. Elle peut cependant, dans certains cas, devenir irrationnelle et impossible à contrôler pour certaines personnes. C’est quand l’anxiété devient excessive et constante que l’on parle de trouble anxieux généralisé.
Pour une personne souffrant d’anxiété généralisée chaque action ou décision va être une source d’angoisse et d’inquiétude concernant ses conséquences. Cela va se traduire par des difficultés à fonctionner normalement qui vont d’une gêne passagère jusqu’à un handicap quotidien. En effet l’état de tension dans laquelle se trouvent les personnes anxieuses amène à une dégradation de leur qualité de vie.
Plusieurs symptômes peuvent être associés à un trouble anxieux généralisé comme des difficultés majeures à se raisonner et à contrôler ses préoccupations, des difficultés de concentration ainsi que des troubles de la mémoire, des troubles du sommeil, une forte agitation ainsi qu’une tendance à l’irritabilité et des tensions musculaires.
 

Les attaques de panique (ou crises d’angoisse)

 Une crise de panique est définie comme étant l’apparition soudaine d’une peur intense ou d’un accès de terreur  soudaine associée à des sensations de catastrophe imminente. Par exemple, une personne souffrant d’un trouble panique va sentir une accélération de son rythme cardiaque et va en tirer la conclusion qu’elle est en train de faire une crise cardiaque et qu’elle va mourir. Cette pensée ne peut pas être contrôlée et les personnes en crise ne parviennent pas à prendre de recul.
Les attaques de panique sont plus intenses que les crises d’angoisse et leur durée va de quelques minutes à environ une heure. Après ce délai la personne va petit à petit retrouver son calme même si elle en sort le plus souvent épuisée tant physiquement qu’émotionnellement. On parle de trouble panique si une personne subit au moins quatre attaques de paniques dans un intervalle d’un mois.
Les déclencheurs qui amènent à une crise de panique peuvent être lié à l’environnement. Par exemple, le fait de se trouver dans un lieu surchauffé ou bondé peut entrainer une sensation de malaise qui peut faire apparaitre différents symptômes à même de déclencher une crise comme par exemple : des palpitations, une douleur ou une gêne thoracique, la sensation d’étouffer, des sueurs froides ou des tremblements. Parfois des peurs comme celle de devenir fou et  de perdre le contrôle de soi peuvent également apparaitre. A l’inverse, la crise peut également être déclenchée par le silence ou un sentiment de solitude, notamment pour les personnes habitant en ville.
Les personnes souffrant de troubles paniques en subissent souvent les complications dans leur vie de tous les jours. Ils vont mettre en place des stratégies d’évitement pour tenter de diminuer le risque d’une nouvelle crise, ou ne pas risquer de se trouver dans un lieu où ils ne pourraient pas recevoir d’aide. De ce fait, l’agoraphobie est la complication la plus fréquente, elle conduit à un isolement forcé de la personne, l’enfermant petit à petit dans sa peur. On constate aussi fréquemment des abus d’alcoolisation ou de certains médicaments dans le but d’apaiser l’anxiété mais il s’agit de facteurs aggravant à relativement court terme.
 

Que sont les Troubles obsessionnels compulsifs (TOC) ?

Les Troubles Obsessionnels Compulsifs ou TOC, sont caractérisés par deux types de symptômes : les obsessions et les compulsions, qui seront plus ou moins forts et qui vont pouvoir apparaitre seuls ou en même temps.
Les obsessions sont des pensées ou des impulsions à accomplir certaines actions qui sont envahissantes et persistantes. Elles vont venir à l’esprit du patient de manière intrusive, souvent sans raison et hors de tout contrôle. Elles sont souvent vécues comme étant déplaisantes et inacceptables, et sont une source d’angoisse et de souffrance au quotidien. Parmi les thèmes courants on retrouve notamment l’idée de saleté et de contamination, le désordre, la sexualité, la peur d’être responsable de catastrophes ou de la mort d’autrui...
Les compulsions sont des comportements répétitifs, des « rituels », qui vont avoir pour fonction d’apaiser les obsessions afin de réduire l’anxiété qu’elles provoquent. La personne va donc se sentir obligée d’accomplir ces rituels qui vont obéir à des règles précises afin d’en retirer un soulagement temporaire sans pour autant en éprouver de satisfaction. Les compulsions peuvent prendre différentes formes comme le lavage répété des mains, des vérifications ou des comptages multiples, des rangements dans un ordre particulier…
Pour la personne qui souffre de TOC, ces pensées ou comportements ne peuvent pas être contrôlés : elle est contrainte de les faire même si elle consciente de leur absurdité. Ces symptômes s’avèrent très handicapants au quotidien et les personnes atteintes de TOC s’isolent souvent par honte ou par crainte d’être « pris pour des fous ».

Les troubles anxieux ont un impact considérable sur le quotidien des personnes qui en souffrent
Les troubles anxieux ont un impact considérable sur le quotidien des personnes qui en souffrent. Si vous souffrez d’anxiété, d’attaques de paniques ou de TOC, la méthode EFT peut vous aider à gérer l’intensité de vos émotions négatives envahissantes. Julie Nowak-Ton assure une thérapie individuelle adaptée à votre trouble spécifique. Grâce à la psychologue à domicile, vous pourrez affronter votre anxiété de manière efficace.

 
Vous appréciez, partagez !
Julie Nowak-Ton Télèphone03 59 28 17 56
Adresse